Login

Connexion à
l'espace utilisateur

Mot de passe oublié?

Ecolabel - Green Cook

Ecolabel

Ecolabel, pour une gestion plus écologique de l’école.

 

Depuis 2006, ce projet est initié et administré par un comité de pilotage. Il est essentiellement géré par des éco-gestionnaires élèves qui incitent par un plan d'action annuel à une meilleure gestion du tri des déchets, à des économies d’énergie, à une amélioration du cadre de vie, à une alimentation saine et à une politique dynamique des déplacements scolaires.

Rapport d’activités du projet 2012-2013

Sans aucune base, nous avons recréé le groupe Ecolabel et sa structure. 11 élèves de la première à la rhétorique ont réalisé un plan d’action afin de progressivement relancer une base de travail à suivre et à améliorer pour les prochaines années. Celle-ci était axée principalement sur les thématiques suivantes : eau, tri déchets, cadre de vie, énergie et mobilité.

Tri des déchets :

L’équipe Ecolabel a réalisé un inventaire des poubelles manquantes dans les différents locaux qui composent les trois bâtiments de l’A.R. Jean Absil ; en voici les conclusions : -Absence de poubelles à sac blanc : V006 -Absence de poubelles à sac jaune : J108, V001, V003, V004, V006, V105 ainsi que dans le local précédent la bibliothèque -Absence de grandes poubelles jaune et bleue dans la salle d’étude

Classes labellisées :

La brigade verte a recréé des conditions pour la labellisation des locaux. Elle a vérifié si le tri des déchets était effectué, si le robinet était fermé, si les fenêtres étaient fermées, si le local était propre, s’il n’y avait pas d’inscriptions sur les bancs et si les lumières étaient éteintes. Dans le cas où tout était respecté, le local était dit « éco-local » ; dans le cas où une de ces conditions n’était pas respectée, le local était dit « local éco-orange » et dans le cas où il ne respectait pas deux de ces conditions ou plus, le local était dit « local éco-rouge ». L’équipe a parcouru 50 locaux sur 54 qui composent le bâtiment av. Hansen Soulie et le bâtiment de Camille Joset ; le côté 11 novembre (André Vésale) n’a pas été fait puisqu’il manquait des poubelles durant le premier contrôle des locaux. Label VERT : 15/28 (Absil) ; 10/22 (CJ) = 25/50 Label ORANGE : 9/28 (absil) ; 7/22(CJ) = 16/50 Label ROUGE : 4/28 (absil) ; 5/22(CJ) = 9/50 Conclusion : En 2009, il y avait 90% de locaux verts mais les conditions de labellisation ont été revues à la hausse et le constat actuel est de 50% d’éco-locaux, 32% de locaux éco-oranges et 18% de locaux éco-rouges.

Propreté :

Les éco gestionnaires sont passés dans toutes les classes. Ils ont relevés certains problèmes majeurs dans l’école, à savoir les tags et la propreté. En fin d’année, de nouvelles poubelles ont été installées dans les préaux et la propreté s’est améliorée, à l’inverse du tri des déchets. Les toilettes ont été refaites durant les grandes vacances et il n’y a, au moment de la rédaction de ce compte-rendu en septembre 2013, plus aucun tag majeur dans l’école.

Fruits :

Une vente de fruits a été réalisée à la mi-mars et les membres du groupe Ecolabel ont constaté un nombre impressionnant d’élèves allant acheter des fruits. Par la suite, l’école a continué cette action et a également proposé aux élèves des jus d’orange. Aucun chiffre n’a encore été réalisé sur la vente de fruits et de jus de fruits.

Eau :

la journée « eau » a marqué les esprits mais n’a pas connu le succès attendu.

Le défi énergie :

Durant une semaine du mois de février le chauffage a été diminué de plusieurs de degrés et les professeurs ainsi que les élèves ont constaté que certains locaux restaient chauds mais que d’autres, comme les laboratoires, sont descendus sous les 15 degrés. Cette action a été un franc succès et a également marqué les esprits. Energie : les membres du groupe Ecolabel ont parcouru les locaux à la recherche de problèmes évidents pouvant jouer sur la perte d’énergie. En plus du vitrage laissant la fraîcheur extérieure parvenir à l’intérieur, ils ont constaté l’absence de corde permettant de couper la ventilation dans les laboratoires et l’absence de cache extérieur à certains de ces systèmes de ventilation.

Conclusion :

Le groupe Ecolabel a été relancé avec succès et un site Internet a même été créé à son effigie : www.ecolabelabsil.wix.com/index . Au bout de quelques mois de travail, cette brigade verte a connue des réussites et des échecs mais repose maintenant sur de bonnes bases pour la poursuite de leur travail.

Le projet est développé en collaboration avec la commune d’Etterbeek, la Région bruxelloise et l’association COREN.